Détail du produit

L'ILE DE HOZUKI T01 - VOL01

Code EAN 13 : 9782355921261

Prix unitaire (TTC)

7.65 €



Disponibilité: En stock

Auteur: SANBE KEI

Revue de presse


Une silhouette inquiétante, un titre mystérieux en lettres rouge sang, le tout sur un fond totalement dominé par le noir: la couverture de ce premier tome de L'île de Hôzuki annonce la couleur: le nouveau titre des éditions Ki-oon, une nouvelle fois tiré du riche catalogue de Square-Enix, fait dans l'horrifique et le mystérieux. Vous voilà prévenus...

Abandonnés par leur mère, Kokoro, 10 ans, et Yume, se jeune soeur aveugle de 5 ans, sont envoyés dans un centre de réadaptation sur l'île de Hôzuki. Mais quelle n'est pas leur surprise, une fois arrivés sur place, de découvrir que leur nouveau foyer ne compte que quatre autres élèves, pour autant de professeurs. Les deux enfants se font à leur nouvelle vie, mais petit à petit, de nombreux mystères et dangers font leur apparition. Les langues ne tardent pas à se délier, et les autres enfants les mettent en garde: quoiqu'il arrive, il ne faut jamais faire confiance aux adultes de l'île. Enchaînant les disparitions, les morts et les visions fantomatiques, l'île de Hôzuki semble receler plus d'un mystère, plus d'un danger...

Kei Sanbe n'est pas tout à fait un inconnu en France. Déjà auteur de Testarotho et Kamiyadori, le mangaka nous offre ici une entrée en matière des plus convaincantes, où il fait preuve de tout son talent pour faire monter crescendo la tension. Cela passe en premier lieu par l'instauration, petit à petit, d'une ambiance mystérieuse et malsaine parfaitement maîtrisée. Peu à peu, l'auteur laisse entrevoir les différentes énigmes de l'oeuvre, sans jamais y apporter la moindre réponse. Que sont donc ces mystérieuses disparitions dont parlent les enfants ? Quel rôle ont les adultes ? Sont-ils tous réellement des ennemis ? Quid du fantôme de la jeune femme qui hanterait l'île ? Peu à peu, des éléments de réponses apparaissent, apportant d'autres mystères tout aussi inquiétants, voire plus inquiétants encore. Des nouvelles pistes apparaissent, mais jamais rien n'est sûr, et à l'instar des enfants, le lecteur, complètement perdu, enchaîne les hypothèses à tâtons, sans jamais vraiment savoir où il va, sans savoir ce qui est vrai, ce qui est faux.
Les interrogations se font encore plus grandes lorsque se dévoilent, à travers les prises de renseignements de mademoiselle Kai, nouvelle professeur sur l'île, les passés pour le moins glauques des différents enfants de l'île. Le doute en est décuplé: Quel est l'objectif des adultes ? Les enfants ont-ils raison de douter ? N'est-ce ici que simple paranoia ? Les enfants eux-mêmes sont-ils vraiment innocents ?

La véritable force de Kei Sanbe réside sans doute dans sa capacité à nous faire vivre les évènements à travers les yeux des enfants, surtout de Kokoro, le nouveau venu, qui découvre tout en même temps que le lecteur. L'identification du lecteur au personnage n'en est que plus réussie.
Les protagonistes sont eux aussi parfaitement maîtrisés: en dehors des enfants, les professeurs sont tout aussi intéressants. Dans ce premier volume, deux d'entre eux se détachent particulièrement: Kuwadate, effrayant, a tendance à laisser parler ses pulsions douteuses envers l'une des élèves ou même envers mademoiselle Kai. Par ailleurs, cette dernière est elle aussi on ne peut plus intrigante. Elle aussi nouvelle sur L'île, elle se pose donc comme l'équivalent adulte de Kokoro. Mais la jeune femme est-elle totalement innocente ? Rien ne vient la remettre en cause dans ce premier tome, mais au vu de toutes les incertitudes que l'auteur pose dès ce volume 1, on peut facilement avoir des doutes sur elle aussi.

Le coup de crayon est convaincant. Dynamique et expressif, l'ensemble est doté d'une mise en scène sachant faire ressortir toute la tension et le mystère. Seul bémol: des scènes de fan-service inutiles: plans sur les fesses de Hatsune ou la poitrine de mademoiselle Kai, scènes de nu, etc... Le tout n'en est pas pour autant omniprésent et ne casse pas le rythme, d'autant que les écarts sexuels de Kuwadate viennent offrir une autre dimension à cet aspect de l'oeuvre qui, espérons le, ne sera finalement pas qu'un prétexte à un peu de fan-service.

Indéniablement, ce premier volume de L'île de Hôzuki est une bonne surprise. Oppressants à souhait, les nombreux mystères, incertitudes et éléments horrifiques s'enchaînent en laissant présager une suite surprenante.

Traduction impeccable, adaptation et lettrage convaincants, première page en couleurs: l'édition de Ki-oon est, comme toujours, de qualité. Un petit bémol malgré tout: si l'éditeur s'est également taillé une excellente réputation pour sa qualité d'impression, il faut malheureusement constater que le récent changement d'imprimeur voit la qualité baisser légèrement de ce côté-là. Mais rien d'insurmontable: le travail effectué reste supérieur à ce qu'on peut voir chez plusieurs autres éditeurs.


koiwai

(Critique de www.manga-news.com)
Code EAN 139782355921261
Auteur SANBE KEI
EditeurKI-OON
CollectionSEINEN ILE HOZU
Genre Mangas - Livres - Seinen
DisponibilitéEn stock
Date de parution11/02/2010
SupportBroché
Poids230 g
Hauteur182 mm
Largeur132 mm
Épaisseur20 mm