Détail du produit

LA CROIX DE CAZENAC - TOME 1 - CIBLE SOIXANTE

Code EAN13 : 9782205047875

Prix unitaire (TTC)

14.50 €



Expédié sous 4 à 10 jours

Auteur: BOISSERIE PIERRE

Description :

Juin 1914, dans le sud-ouest de la France. Henri Cazennac, officier géographe des colonies, retrouve la demeure familiale et Etienne, son jeune frère qui se destine à la prêtrise. C'est un bel été, l'atmosphère est à l'insouciance, et on parle surtout de la saison qui s'annonce exceptionnelle pour le bordeaux. Bien sûr, la révolution menace à Moscou et la situation européenne est tendue, mais comme le dit Etienne, " nous sommes dans un monde moderne où l'on ne sacrifie pas des milliers d'hommes dans un but économique ". Mais le 28 juin 1914, c'est l'étincelle : l'archiduc François-Ferdinand est assassiné à Sarajevo. Ensuite, tout se précipite. Le 1er août, c'est la mobilisation générale. Et le 12 octobre au matin, le facteur apporte un sinistre colis contenant ce qui reste de Henri Cazenac : la croix qu'il portait sur lui et un morceau de papier brûlé où sont inscrits les mots " soixante cible ". Cazenac traquait un traître qui vendait des renseignements aux allemands et il a été tué. Aussitôt, Etienne s'enrôle et rejoint le front.Cette nouvelle série nous raconte le destin d'une famille dans le cadre d'une terrible boucherie qui devait durer quatre ans, avec, dans les ruines et la boue des tranchées, les amitiés, les trahisons, les faux-semblants, car personne n'est vraiment ce qu'il prétend être, dans cette histoire. Et comme le dit un agent double avant de mourir : " Nous sommes tous de fieffés gueux... Ne te fie à aucun de nous. " la citation est tirée de Hamlet, mais elle est intemporelle et universelle.

Notes Biographiques :

Eric Stalner naît en 1959 à Paris. Il commence sa carrière dans les années 80 avec son frère aîné Jean-Marc. Ensemble, ils illustrent de nombreuses pochettes de disques, des affiches de concert et des travaux publicitaires. En 1988, ils décident de se tourner vers la BD. Avec le scénariste Christian Mouquet, ils réalisent en 1989, Les Poux, série en trois tomes, éditée chez Glénat. Les deux frères réalisent également plusieurs séries en tandem dans les années 90, comme Le Fer et le Feu (4 tomes, Glénat), Malheig (4 tomes, Dargaud) ou même Fabien M. (5 tomes, Dargaud), qui reçoit en 1995 le Grand Prix du festival de la Bulle d'Or à Brignais. D'un commun accord, ils décident finalement de se séparer pour se consacrer chacun à leur carrière respective. En 1999, Stalner publie le premier tome de la série La Croix de Cazenac aux éditions Dargaud, en collaborant avec le scénariste Pierre Boisserie. Le dixième et dernier chapitre de cette série à succès, intitulé La Dernière Croix, paraît en 2008. Dès lors, Éric Stalner multiplie les projets, en solo ou avec d'autres auteurs : toujours avec Boisserie, et plusieurs autres dessinateurs qui se relaient, il réalise le triptyque Voyageur, composé des cycles Futur, Présent et Passé. Publiés chez Glénat, 12 tomes paraissent entre 2007 et 2011. Boisserie et Stalner renouvellent leur collaboration dès 2007, pour la saga Flor de luna, dont les 3 tomes sont également parus chez Glénat. Parallèlement, il contribue, en 2000, au deuxième tome de la série Le Triangle secret, Le Jeune Homme au suaire, sur un scénario de Convard, puis en 2004, il crée le polar en deux tomes, Blues 46, en partenariat avec Laurent Moënard. Il signe seul d'autres oeuvres : comme en 1999, la série historique Le Roman de Malemort, composée de 6 tomes, toujours chez Glénat. Il réalise également en solo La liste 66, un road-movie d'espionnage dans l'Amérique des années 60, en 5 tomes chez Dargaud et la série Ils étaient dix en 3 tomes aux éditions 12bis (parus entre 2009 et 2011). Un autre de ses projets solos est La Zone, série de science fiction et d'anticipation, dont les deux premiers tomes sont sortis en 2010 chez Glénat. Dernièrement, il a également adapté, avec Boisserie, le roman et le film de Nicolas Vanier : Le Loup, en 2009. Et de nouveau avec son frère Jean-Marc, il a travaillé sur l'adaptation d'un autre récit de Vanier, L'Or sous la neige, paru en 2011, aux éditions 12bis. Père de trois enfants, d'un chien et d'un chat, il vit à Toulouse dans le Sud-Ouest. Né à Paris en 1964, Pierre Boisserie mettra trente-cinq ans pour arriver à la bande dessinée. Un parcours commencé avec ?Fripounet et Fripounette', qu'il achète à la sortie de l'église, puis ?Le Journal de Tintin' de la glorieuse époque Greg, jusqu'au coup de tonnerre de 1977 lorsqu'il découvre, en colonie de vacances, le numéro 92 de ?Strange', qui traîne sur un lit. Jack Kirby, Gil Kane et Gene Colan laissent entrevoir à ce grand échalas des mondes extraordinaires où peut bouillonner son imaginaire débordant. Sur les conseils avisés de ses excellents parents, c'est pourtant vers la kinésithérapie qu'il s'oriente. Un métier qui occupera quinze années de sa vie, pendant lesquelles il trouve quand même le temps de se marier et de faire des enfants (des filles de préférence). C'est au Festival BD Buc dont il est l'un des organisateurs, qu'il rencontre Éric Stalner en 1995. Une improbable sympathie lie immédiatement ces deux futurs chauves, ce qui aura pour conséquence la naissance de la famille Cazenac ("La croix de Cazenac", Dargaud) en 1999. Après six années passées à développer une agréable schizophrénie en pratiquant ses deux arts en parallèle ? ou en série, c'est selon ?, il abandonne la kinésithérapie l'année de ses 40 ans pour se consacrer uniquement à l'écriture de BD réalistes et d'aventures. Depuis, le tandem Boisserie-Stalner ne cesse de développer de nombreux projets ("Voyageur" et "Flor de Luna", tous deux parus aux éditions Glénat) en plus de leurs propres séries, car le bonheur de travailler ensemble reste intact. En 2009, il adapte en bande dessinée "Loup" (12bis), un ouvrage de Nicolas Vanier. Cette année-là, il se consacre plus particulièrement à "Voyageur" (Glénat), série dont il termine le deuxième cycle ("Présent") avec trois albums mis en images par Marc Bourgne. Il prépare également le cycle suivant ("Passé"), pour lequel il fait appel à quatre dessinateurs ? Lucien Rollin (2010), Siro (2010), Éric Lambert (2010) et Éric Liberge (2011) ? qu'il convie à un voyage dans le temps, à travers le Moyen Âge, l'Antiquité ou l'occupation nazie. En 2010 sort la dernière intégrale de la série phare qu'il a lancée avec Stalner, "La croix de Cazenac" (Dargaud). La même année, il écrit le quatrième tome de "Dantès" (Dargaud, avec Erik Juszezak), BD qui flirte avec le monde de l'économie et des traders ; le deuxième épisode de "Robin"(12bis, avec Héloret) ; ainsi que le dernier tome du "Temps des cités" (12bis, avec Frédéric Ploquin). Avec le même Ploquin, il participe également aux très politiques "La Droite ! Petites trahisons entre amis" (2010, 12bis) et "La Gauche. Primaires academy" (2011, 12bis). En 2013, toujours accompagné par le dessinateur Erik Juszezak, il commence la saison 2 de "Dantès" (tomes 6 et 7, Dargaud), puis la saison 3 (tomes 8 à 10, Dargaud). L'année suivante, il se lance dans une nouvelle série avec Philippe Guillaume, "La banque" (Dargaud, 2014), mise en images par Julien Maffre (tomes 1 et 2) et Malo Kerfriden (tomes 3 et 4, 2015). Passionné de sport, il travaille également, avec Georges Abolin ("Où le regard ne porte pas", 2004, Dargaud), sur une série qui se passe dans le monde du surf : "Patxi Babel" (2 tomes, Dargaud). En 2016, il sort avec Bara "Le Concile des arbres", un polar fantastique. Quand il n'écrit pas, Pierre Boisserie aime regarder ses filles grandir, jouer de la basse, lire des gros livres et boire des mojitos avec ses amis, le tout en musique.
Code EAN13 9782205047875
Auteur BOISSERIE PIERRE
Éditeur DARGAUD
Genre Bande Dessinée - Livres - Aventure
Date de parution 21/05/1999
Support Broché
Description du format Version Papier
Poids 550 g
Hauteur 318 mm
Largeur 241 mm
Épaisseur 10 mm
Aucun événement lié à cet article

Produits du même auteur - Voir tous